AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 i suppose it will all make sense someday (elliot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliot McAllister

avatar

Messages : 20
Avatar, © : julian morris, by chevalisse
Pseudo : little bug, sophie
Age : twenty-eight little stars
Job : écrivain, passionné par le monde, le nouveau, l'inconnu, celui qu'on observe sans voir
Status : they say 'follow your heart' but if your heart's in a million pieces, which piece do you follow?

MARK MY WORDS;
Mood: searching himself
Relationships:
Availability: libre/free (fr/en)

MessageSujet: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 18:22


elliot mcallister
the sun loved the moon so much he died every night to let her breathe

i | one thousand paper cranes
nom complet ▪️ elliot mcallister, un intitulé qui vous sera peut-être familier. y a parfois son nom dans les vitrines des libraires, écrit en grosses lettres sur quelques bouquins rédigés pendant des jours de pluie. âge, date et lieu de naissance ▪️ né le treize août 1989, ce qui lui donne donc vingt-huit ans. il a vu le jour à londres, une ville qu'il a aimée jusqu'à en avoir la nausée. nationalité et origines ▪️ anglais, allant du sang jusqu'à l'accent. occupation, diplôme(s) et situation financière ▪️ diplômé en littérature, il a finalement réussi à se faire une place dans le monde de l'imaginaire grâce à quelques proses et autres imageries. c'est un écrivain, un artiste, un amoureux de tout ce qui ne peut pas être vu par un oeil aveugle au monde. sans pouvoir se proclamer célébrer pour autant, il arrive à vivre de ses écrits, mais optera plus facilement pour un plat de pâtes gratinées que pour un resto cinq étoiles. un écrivain modeste, en or comme en valeurs état civil et orientation sexuelle ▪️ séparé depuis peu, et bordel ce que ça fait mal. il a été pendant un temps un simple coeur brisé parmi tant d'autres, une âme solitaire qui ne trouvait plus l'inspiration, même dans les plus belles choses qu'il aimait tant. et puis, il a fini par se convaincre que c'est ainsi que va la vie. injuste soit-elle, dégueulasse, rose délavée, il a été capable de trouver la force pour ne pas sombrer. cependant, son dégoût passager pour les femmes n'a clairement pas suffi à le faire sombrer de l'autre coté de la barrière. situation familiale ▪️ enfant unique, sans surprise que ses parents voulaient à ce point le voir réussir dans la vie. il a bien une cousine, une petite ado blonde en pleine crise qu'il a souvent couverte à l'époque où elle logeait chez eux, et qu'il affectionne malgré son caractère de feu et ses teintures de cheveux. traits de caractère ▪️ la première impression qu'il donne de lui, c'est souvent celle d'un homme passionné. il écrit avec son coeur, vit avec ses tripes, il voit le monde toujours plus grand, toujours plus beau. quand il parle de ce qu'il aime, il a tendance à s'étaler jusqu'à en épuiser son interlocuteur. il n'expérimente jamais à moitié, et ça l'a même conduit à une peut-être trop grande sensibilité. Mais ça, impossible de le classer dans les qualités, ou défauts. Car au final, n'est-ce pas un peu des deux. Ensuite, on dit souvent d'elliot qu'il est gentil. Gentil, ouais, ce mot qu'on dit pour ne pas blesser, pour faire comprendre que "c'est pas toi, c'est moi". Sauf qu'elliot, il l'a toujours été à l'excès. Un grand coeur, des bras tendus, une épaule sur laquelle pleurer. Et même quand on en profitait, il arrivait encore à dire que, non, c'est pas grave. pour finir sur ses bons cotés, il serait absurde de ne pas le qualifier de rêveur. son imagination débordante donne lieu à des idées folles, imprévues, sur le tas. des plans auxquels on aurait pas pensé, des projets de vie, futurs, passés, parfois trop grands ou trop vastes. il voit le monde différemment, comme une immense oeuvre d'art qu'il prendrait plaisir à décortiquer détail par détail. et puis, comme toute rose, elliot est malheureusement doté de ses quelques épines. impulsif et, de ça, il n'en est pas fier. il agit sur un coup de tête, dans le bon comme le mauvais. il est capable de tout balayer d'un geste, au propre comme au figuré. dans un accès de colère, il a déjà enfoncé son poing dans une porte à s'en déchirer la peau. jamais violent avec les femmes, rarement même avec les hommes, mais il l'a été avec lui-même. se détestant, s'haïssant pour la perte de son amour, et s'obligeant à en assumer les conséquences. impulsif dans ses mots aussi, incapable de retenir ceux qui lui brûlent la gorge et qu'ils pourraient regretter. mais aussi, bon sang ce qu'il peut être têtu. prêt à ne pas écouter, à faire le sourd, à s'effacer de la réalité pour se convaincre qu'il a raison. un peu crétin par moments, il lui arrive d'avoir du mal à admettre que parfois, cette réalité lui échappe. et qu'au fond, ça l'effraie. et vient le point final, ce qui a sûrement été la raison de sa perte. sa jalousie, parfois maladive. effrayé à l'idée qu'on puisse l'abandonner, ne plus l'aimer, a même tendance à se replier sur lui-même lorsqu'il se sent en danger. en amour comme en amitié, à différents niveaux, mais une jalousie qui grandit en lui lentement, douloureusement, jusqu'à finir par le faire imploser. groupe ▪️ spring avatar ▪️ julian morris

ii | drop of rhum on my tongue
hopeless romantic. bien qu'il déteste être qualifié de tel, il aime ces fichus films romantiques qui font pleurer, et s'émeut devant une demande en mariage trop grande, trop clichée. happy family. car elliot, il a toujours rêvé de fonder sa propre famille. un ou deux enfants, peut-être même trois, un couple solide et beau, à la love actually. c'est peut-être d'ailleurs pour cette raison qu'il a tellement mal vécu sa séparation avec son ex. parce qu'elle n'a pas fait qu'emporter un bout de son coeur, elle a aussi brisé ses rêves et s'est emparée des morceaux restants. funny as a drunk person. ce qui est drôle quand il sort, c'est qu'il ne tient pas vraiment l'alcool. il se limitera la plupart du temps à la bière, mais une fois éméché, il a tendance à devenir un peu trop collant, trop affectueux, trop expressif. babies. il a un énorme faible pour les bébés. bébés chiens, bébés humains, bébés éléphants, tout ce qui est en modèle réduit. not such a great singer. et pourtant, ça ne l'empêche pas de chantonner sous la douche, dans sa voiture, quand il cuisine, soit à peu prêt à chaque fois qu'il est certain d'être seul. empty eyes. il a toujours cette habitude étrange quand il réfléchit, regarder le vide et donner l'impression que son âme a momentanément quitté son corps. si il matte vos seins sans rien dire, c'est qu'il ne s'en rend sûrement même pas compte. no sex without love. et il a beau avoir essayé, il est incapable de coucher avec une femme pour laquelle il ne ressent rien. sweet dreams are made of this. y a certaines chansons comme celle-ci, des anciennes, des sons qui le forcent à se lever et à se dandiner comme un heureux crétin. batman or superman. gamin, il était fan de tout ce qui touchait aux super-héros. aujourd'hui, il a encore quelques cartons remplis de vieux comics.
▪️ votre meilleur souvenir / C'mon Elliot ! Je ferme mon carnet, celui dans le quel je gribouille les quelques idées qui fusent dans mon esprit sans que je ne puisse les contrôler. Je lève les yeux vers eux, vers elle, vers toutes ces personnes qui illuminent mes journées et me font rire à en pleurer. Une dernière soirée, quelques verres supplémentaires avant le retour à Londres. Je quitte mon siège, ma classe, mon université, et tous ces souvenirs accumulés qui resteront gravés dans un coin de ma mémoire. Elle m'attend, si belle avec ce magnifique sourire qui illumine son visage. J'embrasse Poppy sur la joue, et je pose sur elle ce genre de regard qu'ont les amoureux transis, prêt à soulever des montagnes pour ces yeux brillants. Je peux sourire, rire à gorge déployée. Je me sens vivant, incroyablement bien. Je pourrais ne pas partir, mais Londres m'est ce qu'est la nicotine à un fumeur.
▪️ un événement qui vous a marqué  / I'm sorry, Elliot. Je la sens, petit à petit. Cette colère qui monte en moi, mes poings qui se ferment jusqu'à m'en faire mal. Shut up. J'ai la gorge nouée, du feu dans les pupilles. Je vois noir. Dégoûté, écœuré, blessé, éventré. Why, Lydia ? Why do you left me, with my freakin' ring for our freakin' wedding ? Je me lève d'un bond et, sous ses yeux horrifiés, je balance tout par terre. L'assiette de notre dernier repas jamais terminé, des morceaux de porcelaine qui viennent s'étaler sur le sol. Je croise son regard, ses fichus beaux yeux bleus dans lesquels je me suis déjà noyé. Je pourrais gerber là, tout de suite. Cracher ma colère sur elle, la faire sombrer dans mon océan de tristesse. Elle pleure Lydia, elle a les mains qui tremblent et la voix cassée à chaque fois qu'elle murmure mon prénom. I'm just... not in love anymore. Mais moi si. Je suis mordu, éperdument sous le charme de cette rouquine si belle, si douce, si tout. Je le supporte pas. Je la dépasse, attrape ma veste, et je sors de chez nous. J'ai besoin d'air, besoin d'un verre. Besoin d'oublier.
▪️ un hiver mémorable / Je lève les yeux au ciel. Face à ce paysage enneigé, L'Ecosse recouverte de son manteau blanc, j'ai l'impression que la vie essaie de me rappeler à l'ordre. Look Elliot, look how everything is pretty outside. Je respire. J'inspire lentement, puis j'expire tout l'air emprisonné dans mes poumons qui s'échappe d'entre mes lèvres en un nuage de vapeur chaude. Puis je les sens. Légers, presque invisibles, ces quelques flocons de neige qui viennent s'écraser sur ma peau avant de s'y effacer. Sans le faire exprès, je me mets à sourire. Et je pense. J'encre chaque détail de la scène qui se déroule devant moi dans mon esprit, je la modifie au gré de mes pensées, j'y ajoute quelques personnages principaux et secondaires. Je m'inspire du monde, et je tourne la page pour en écrire une nouvelle. Avant de rentrer pour commencer à rédiger, je plonge ma main dans la poche de mon manteau et en sort la bague de fiançailles que Lydia m'a laissée. Je la contemple, passe mon pouce sur la pierre précieuse. Elle vaut beaucoup, mais je me sens incapable de la vendre. Je m'approche d'un banc et je la dépose dans la neige qui s'y est déposée. Makes someone happy, more than I was.

the other side of a closed door:
 




Dernière édition par Elliot McAllister le Mar 31 Jan - 11:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppy Bloom
— sunshine mixed with a hurricane.
avatar

Messages : 314
Avatar, © : alicia vikander, hathaways, p.d.
Pseudo : ivy.
Age : twenty-seven y.o.
Job : linguistics PhD, specializing in scottish gaelic folklore.
Status : single & elusive. 'you pressed your lips against mine and drowned me with promises you didn't keep.'
Top wishes : cross everything off the list, figure things out, stop grieving.

MARK MY WORDS;
Mood: hunting happiness.
Relationships:
Availability: fr/en, (♟♟♙)

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 18:25

cette citation, cette bouille, mon scéna, je fonds
elliot a la même date de naissance que poppy, c'est trop chou
PUIS UNE COMPAT' BELGE
bienvenue ici et merci de prendre mon elliot, ça fait tellement plaiz ! j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire et pour quoi que ce soit, ma boîte mp est grand ouverte
julian t'est réservé pour cinq jours

_________________

she was a map of fragile fingers, 
of brittle bone. a page left open, a place you’d never known. her margins stained with ink, she read: 
“something beautiful happened here.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra MacLeod
▪ all you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 213
Avatar, © : n. portman | © granger (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Multinicks : elena.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Job : publisher, graduated in scottish gaelic literature.
Status : married, troubled, engaged in a divorce procedure.
Top wishes : have a baby, get her husband out of her life, go back to edinburgh.

MARK MY WORDS;
Mood: tired of everything.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 18:37

Excellent choix de scénario, bienvenue I love you

_________________

take a look at me now, well there's just an empty space and you coming back to me against all odds, and that's what i've got to face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot McAllister

avatar

Messages : 20
Avatar, © : julian morris, by chevalisse
Pseudo : little bug, sophie
Age : twenty-eight little stars
Job : écrivain, passionné par le monde, le nouveau, l'inconnu, celui qu'on observe sans voir
Status : they say 'follow your heart' but if your heart's in a million pieces, which piece do you follow?

MARK MY WORDS;
Mood: searching himself
Relationships:
Availability: libre/free (fr/en)

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 18:50

poppy + mais naaaan j'ai pas fait exprès pour la date de naissance, je t'assure merci, j'hésiterai pas
lyra + merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cobalt
◦ you want a heart in this life, you pay for it.
avatar

Messages : 552
Avatar, © : irons (©clau aka picasso).
Multinicks : syl, daphne.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine years old and a severe case of peter pan syndrome.
Job : owner of the sceptic's companion, a bar in central fortingall.
Status : cute but psycho.
Top wishes : avoid problems, get out of this shithole of a town for a bit, visit Rob's grave.

MARK MY WORDS;
Mood: dry.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 19:20

Meilleur choix de scénario.
Bienvenue parmi nous.

_________________
you and I are two oceans apart, we're on earth to break each others hearts, in two.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot McAllister

avatar

Messages : 20
Avatar, © : julian morris, by chevalisse
Pseudo : little bug, sophie
Age : twenty-eight little stars
Job : écrivain, passionné par le monde, le nouveau, l'inconnu, celui qu'on observe sans voir
Status : they say 'follow your heart' but if your heart's in a million pieces, which piece do you follow?

MARK MY WORDS;
Mood: searching himself
Relationships:
Availability: libre/free (fr/en)

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 20:11

merci, henlala max irons

_________________
above the clouds.
I'm cutting my mind off, It feels like my heart is going to burst. Alone at a table for two and I just wanna be served. ©️ astra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Barsentti

avatar

Messages : 454
Avatar, © : jamie dornan (©anaïs)
Multinicks : kali, vera.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : thirty-one years-old, big'ol'guy.
Job : hates his job, works at his best mate bar.
Status : single af, try to win his ex back.
Top wishes : kill him and then drink to forget with him, bring her to london, do something for valentine's day.

MARK MY WORDS;
Mood: uncertain.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 21:30

Tu sais pas à quel point t'étais attendu.
Bienvenue sur ATOM. Je vais te mpotter pour un lien et prends soin de Pops.

_________________
- darkness steps close to his soul and he laughs, amused and confused not knowing whether to leap into it or away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairylights.forumactif.com
Elliot McAllister

avatar

Messages : 20
Avatar, © : julian morris, by chevalisse
Pseudo : little bug, sophie
Age : twenty-eight little stars
Job : écrivain, passionné par le monde, le nouveau, l'inconnu, celui qu'on observe sans voir
Status : they say 'follow your heart' but if your heart's in a million pieces, which piece do you follow?

MARK MY WORDS;
Mood: searching himself
Relationships:
Availability: libre/free (fr/en)

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Lun 30 Jan - 21:42

mais oui, mpotte moi donc j'y tâcherai

_________________
above the clouds.
I'm cutting my mind off, It feels like my heart is going to burst. Alone at a table for two and I just wanna be served. ©️ astra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppy Bloom
— sunshine mixed with a hurricane.
avatar

Messages : 314
Avatar, © : alicia vikander, hathaways, p.d.
Pseudo : ivy.
Age : twenty-seven y.o.
Job : linguistics PhD, specializing in scottish gaelic folklore.
Status : single & elusive. 'you pressed your lips against mine and drowned me with promises you didn't keep.'
Top wishes : cross everything off the list, figure things out, stop grieving.

MARK MY WORDS;
Mood: hunting happiness.
Relationships:
Availability: fr/en, (♟♟♙)

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Mar 31 Jan - 17:47

Citation :
Makes someone happy, more than I was.
   

mon amour pour ton elliot n'a pas de limite. il est doux, attachant, crédible, rond avec son côté jaloux et impulsif, bref, ta fiche est un bonheur à lire. ça me donne méchamment hâte de rp et on va faire de grandes choses avec nos deux zouaves, c'moi qui te le dis
je suis ra-vie que le scénario soit tombé sur toi, j'aime tes mots, encore merci de l'avoir pris  

du coup, dans ma grande magnanimité, je crois que je vais consentir à te valider
bon jeu !

_________________

she was a map of fragile fingers, 
of brittle bone. a page left open, a place you’d never known. her margins stained with ink, she read: 
“something beautiful happened here.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot McAllister

avatar

Messages : 20
Avatar, © : julian morris, by chevalisse
Pseudo : little bug, sophie
Age : twenty-eight little stars
Job : écrivain, passionné par le monde, le nouveau, l'inconnu, celui qu'on observe sans voir
Status : they say 'follow your heart' but if your heart's in a million pieces, which piece do you follow?

MARK MY WORDS;
Mood: searching himself
Relationships:
Availability: libre/free (fr/en)

MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   Mar 31 Jan - 19:12

Trop contente que ça te plaise J'avoue que j'ai bien aimé l'écrire, pendant toute la rédaction j'ai fini par m'y attacher je me réjouis de rp avec toaaa

_________________
above the clouds.
I'm cutting my mind off, It feels like my heart is going to burst. Alone at a table for two and I just wanna be served. ©️ astra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i suppose it will all make sense someday (elliot)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i suppose it will all make sense someday (elliot)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ a touch of magic. :: II. / WE ARE, EACH OF US, A LITTLE UNIVERSE :: IN EVERY MAN THERE IS A CHILD :: LOVE AND SOME VERSES-
Sauter vers: