AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 .maybe god can be on both sides of the gun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clive Cobalt

avatar

Messages : 17
Avatar, © : milo ventimiglia (c)shiya.
Pseudo : dust.
Age : thirty-one y.o.
Job : deputy mayor, or something like that.
Status : how do you deal with someone who left you but doesn't want to divorce you ? other than booze, i mean.
Top wishes : buy an old triumph bonneville, repair the kitchen sink, get my wife to divorce me, give back her book to Viola.

MessageSujet: .maybe god can be on both sides of the gun   Sam 14 Jan - 14:37


clive cobalt
“You have married an Icarus
He has flown too close to the sun.”

i | one thousand paper cranes
nom complet ▪️ Clifford Donan Cobalt, mais il se fait appeler Clive depuis toujours. Seul son père l’appelle encore parfois par ce nom, fier de l’avoir choisi pour son premier né en souvenir d’un vieil ami, parti trop tôt. C’est bien beau d’être sentimental, mais Clifford ? Il en a bavé étant gamin. Puis les gens ont arrêté de rire. Il est devenu Clive. âge, date et lieu de naissance ▪️ Né le 22 janvier 1986, on raconte souvent qu’il a été le premier bébé de cette année dans la petite clinique de Fortingall. En tout cas, c’est que le papier donné par la maternité à ses parents stipule.  nationalité et origines ▪️ Il n’est ni roux, ni blond vénitien, n’aime pas les clichés sur son pays et pourtant ; comme tout bon écossais, il aime la nourriture, l’alcool, la nature, les femmes… Son accent est prononcé, les Chardons sont ses héros et jamais il n’oserait se plaindre de la pluie. Pour vous dire, il n’a même jamais quitté le pays. Ses racines, il en est fier. Tout simplement.. occupation, diplôme(s) et situation financière ▪️ S’il a obtenu son diplôme d’histoire de l’université de Perth, Clive n’en a jamais vraiment fait usage. Ce n’était pas forcément par manque d’ambition, simplement… le cours de la vie. A la fin de ses études lui a été proposé un petit boulot à la mairie de Fortingall, lui qui connaissait parfaitement le coin, et il a accepté. Depuis, il a doucement gravi les échelons jusqu’au poste d’adjoint au maire. L’un, des adjoints au maire, en tout cas. Vous savez, celui qu’on consulte en dernier. En sommes, il est assez bien payé ; certainement trop pour ce qu’il fait.  état civil et orientation sexuelle ▪️ Clive s’est marié à son amour de jeunesse il y a six ans de ça. Il y a un an, madame a décidé que cette vie ne lui convenait plus et qu’elle avait besoin d’un break, avant de faire ses valises et de disparaître. Il lui a envoyé les papiers du divorce il y a deux mois, mais depuis silence radio. Disons donc compliqué… son statue est compliqué. situation familiale ▪️ Aîné d’une fratrie de six, le petit garçon qu’il était à très vite compris qu’il lui serait impossible de passer inaperçu. Toujours le frère de, le fils des, il a fini par s’y faire. Si l’ambiance n’est pas toujours bonne à la table familiale, Clive n’échangerait aujourd’hui sa famille pour rien au monde. Ils le rendent aussi fou que le garde sain. traits de caractère ▪️ altruiste. rancunier. prévenant. sarcastique. stable. lunatique. loyal. orgueilleux. chaleureux. solitaire. têtu. curieux. protecteur. passionné. groupe ▪️ autumn. avatar ▪️ Milo Ventimiglia.

ii | drop of rhum on my tongue
Il aime son café noir, sans sucre, sans lait, sans fioriture. |  Pour se faire un peu d’argent étant plus jeune, il a enchainé les petits boulots : livreur de journaux, surveillant de piscine, plongeur. Et tous les étés, il faisait partie des équipes d’entretien de la forêt. Il connaît ces bois comme sa poche aujourd’hui. | Lorsqu’il avait quatorze ans, il s’est cassé la mâchoire en tombant d’un toit sur lequel il était grimpé de nuit. Depuis, il a une petite déformation de la bouche qui l’empêche de sourire correctement. Reagan trouvait ça étrangement sexy. | Sa mère l’a initié à la botanique alors que son père lui apprenait à changer la roue d’une voiture. Chacun son truc. | Il lit toujours beaucoup. | S’il n’est pas la personne la plus considérée du monde dans son travail, bosser à la mairie lui donne malgré tout droit à quelques avantages. Aux yeux du reste de la ville, il travaille tout de même avec monsieur le maire. Même si celui-ci écorche son nom une fois sur trois. | Il sait que le professeur d’histoire de son ancien lycée n’est pas si loin que ça de la retraite. Dans ses rêves les plus fous, il ne serait pas contre prendre sa place. | Il passe les trois quarts de son temps dehors. Reste chez lui depuis qu’elle est partie lui donne mal au cœur.

the other side of a closed door:
 




Dernière édition par Clive Cobalt le Jeu 19 Jan - 19:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Cobalt

avatar

Messages : 17
Avatar, © : milo ventimiglia (c)shiya.
Pseudo : dust.
Age : thirty-one y.o.
Job : deputy mayor, or something like that.
Status : how do you deal with someone who left you but doesn't want to divorce you ? other than booze, i mean.
Top wishes : buy an old triumph bonneville, repair the kitchen sink, get my wife to divorce me, give back her book to Viola.

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Sam 14 Jan - 14:37

Il l'a aimée dès le premier regard. Du moins c'est ce qu'il lui a dit, la première fois qu'il a posé ses lèvres contre les siens. En vérité, il l'aimait avant même de la connaître. Elle écrivait des petits articles dans le journal du lycée, pas grand chose, juste une colonne sur les derniers évènements marquants de la ville. Rien qui aurait dû être passionnant. Seulement son style, la manière qu'elle avait de voir le monde... ils avaient dix-sept ans, et étaient sur le point de tomber follement amoureux. Comme dans les films à l'eau de rose où les protagonistes se jurent l'éternité. Clive aurait été prêt à partager l'éternité avec elle. Reagan, elle, ne savait pas encore qu'il lui serait insuffisant. « Clive, would you go and pick up your brother downtown ? There's problem on the bus again ! » crié depuis la cuisine, la demande de la mère de famille avait du résonner dans tout le quartier. La joie des petites villes ; les bus qui ne fonctionnent jamais, une mère qui s'inquiète pour son gamin, un frère qui se retrouve obligé de mettre ses plans de côtés pour le bien d'autrui. Son pain quotidien. Et si la tâche n'avait jamais véritablement dérangé l'ainé des Cobalt, aujourd'hui il en avait marre. Il avait bossé tout l'été pour se payer cette moto, pour impressionner Reagan, pour l'emmener en virée - pas pour balader la tralée de gamins que ses parents avaient pondu ! « Can't, we're supposed to go to the movies. » le pique de son adolescence, les premiers mois d'une romance toute neuve, les premières rébellions. Enfin, si on pouvait appeler ça comme ça. « Honey please, it will only take a minute... » « A minute that'll make us miss the movie ! » une main sur son bras et déjà, elle l'apaisait. Son sourire tendre, ses yeux azurs... il avait gagné le gros lot avec elle. Clive le savait. Il le sentait, l'avait senti dès les premiers instants. « We'll take my car and take him with us to the movies. » déjà sa mère embrassait l'adolescente, lui soufflant qu'elle était adorable, qu'elle lui sauvait la mise. Elle n'avait eu qu'à déposer un baiser sur sa joue alors qu'il soupirait en sortant de la maison pour lui faire oublier l'incident. « I like what you guys have. » derrière le volant, la blonde essayait de détendre l'atmosphère. Ils avaient le monde à leurs pieds et pas la moindre idée de ce qu'ils allaient faire plus tard. Elle voulait être photographe, pâtissière ou vétérinaire, lui médecin ou professeur, leurs envies changeaient toutes les deux heures et, dans cette inconstance totale, ils s'étaient trouvés. « You won't say that when you get stuck in a family diner with us ! » elle qui n'avait ni frère ni sœur voyait en cette famille nombreuse une véritable bouffée d'air frais. Longtemps il avait eu tort sur l'image qu'elle avait du reste des Cobalt. Elle n'hésitait pas à rentrer dans des joutes verbales endiablées avec ses frères, jamais sans bons sentiments, conseillaient ses sœurs sur leurs tenues de soirées, aidait sa mère à préparer les repas pour cette tablée interminable... Lorsqu'elle est partie étudier à Perth, il faisait le trajet tous les jours ; autant pour les cours que pour elle. Combien de fois l'avait-t-elle forcé à rester dans ce petit taudis qui lui servait d'appartement pour lui éviter de prendre la route, et le garder quelques heures de plus contre elle ? L'avenir se dessinait, radieux, simple, doux. Lorsqu'on lui a proposé un poste à la mairie avant qu'il ne passe son diplôme, Clive y a vu un signe. Il a tout mis en stand-by : l'examen qui lui permettrait d'enseigner au lycée, son idée de déménagement, de voir le monde... pour lui demander sa main. Dans la folie de leurs jeunes années, elle a dit oui. Seulement le temps alourdi les aigreurs des destins envolés. Alors qu'elle brillait professionnellement, lui stagnait dans une position sans intérêt. Cette maison qu'il avait achetée pour elle lui paraissait tout d'un coup trop fade, trop petite. Et cette famille, finalement, trop envahissante. « Why did you write a check to your sister ? » les disputes se faisaient de plus en plus répétées. Pour des broutilles la plupart du temps, rien qui ne puisse être réglé. Peu à peu, distance creusée, les gestes changeants, leur relation... « Because she needs it ? Her car will die on her if she doesn't get it fixed, so... » c'était aussi simple que ça. Sa famille gardait une place plus qu'importante dans sa vie, quitte à s'en oublier un peu. « What about that class you need to take to get that promotion ? Or the fridge we said we were gonna change two month ago ? Can’t your parents handle your sister ?! » il aurait du s’en douter. Son énervement constant dès qu’il faisait passer les autres avant sa personne, ou même leur couple. Cette promotion ? Il pourrait toujours l’obtenir plus tard. Le nouveau frigo pouvait attendre, quant à ses parents… ils avaient déjà fait pas mal de sacrifices pour leur progéniture, Clive pouvait bien les soulager un peu. Toutes ces excuses étaient valables à ses yeux, mais à ceux de Reagan… « I need space. I need space from us, I need space from this place… » on lui avait proposé de partir un petit peu sur les routes pour la travail, voir du pays. Elle n’avait même pas hésité avant d’accepter. Et de le lui annoncer, ses valises déjà devant la porte d’entrée. Mais elle reviendrait, elle le lui avait dit, ce n’était l’histoire que de quelques semaines. Devenues des mois. Une année, pour être plus précis. Une année entrecoupée de rares nouvelles. Dans un premier temps, il avait menti. Ou du moins, n’avait pas dit toute la vérité. Voyage d’affaire sortait bien trop facilement de sa bouche. Mais il y a quelques mois, il s’est rendu à l’évidence : Reagan ne reviendrait pas. Il a fait envoyer les papiers du divorce à sa dernière adresse connue, pensant que c’était ce qu’elle voulait. Depuis, silence radio. Il est prêt à lui rendre sa liberté si c’est ce qu’elle veut, bien trop désireux de la rendre heureuse ; quitte à la quitter. Mais madame ne donne plus signe de vie. Lui a commencer à reprendre le contrôle de la sienne. Doucement.


Dernière édition par Clive Cobalt le Jeu 19 Jan - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppy Bloom
— sunshine mixed with a hurricane.
avatar

Messages : 314
Avatar, © : alicia vikander, hathaways, p.d.
Pseudo : ivy.
Age : twenty-seven y.o.
Job : linguistics PhD, specializing in scottish gaelic folklore.
Status : single & elusive. 'you pressed your lips against mine and drowned me with promises you didn't keep.'
Top wishes : cross everything off the list, figure things out, stop grieving.

MARK MY WORDS;
Mood: hunting happiness.
Relationships:
Availability: fr/en, (♟♟♙)

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Sam 14 Jan - 14:43

milo en cobalt, c'est de la folie, puis ce titre est totalement magique
bienvenue parmi nous

_________________

she was a map of fragile fingers, 
of brittle bone. a page left open, a place you’d never known. her margins stained with ink, she read: 
“something beautiful happened here.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cobalt
◦ you want a heart in this life, you pay for it.
avatar

Messages : 552
Avatar, © : irons (©clau aka picasso).
Multinicks : syl, daphne.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine years old and a severe case of peter pan syndrome.
Job : owner of the sceptic's companion, a bar in central fortingall.
Status : cute but psycho.
Top wishes : avoid problems, get out of this shithole of a town for a bit, visit Rob's grave.

MARK MY WORDS;
Mood: dry.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Sam 14 Jan - 15:15

C'est que les rangs des Cobalt se remplissent à nouveau, trop d'émotions.
Milo est parfait, j'ai hâte d'en savoir plus. I love you
Bienvenue et merci de tenter Clive.

_________________
you and I are two oceans apart, we're on earth to break each others hearts, in two.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viola Cobalt

avatar

Messages : 23
Avatar, © : suki, @edinburgh
Pseudo : spf
Age : twenty four years old
Job : history student, mythology specialization
Status : oddly alone, she fall in love at first sight for every eyes she crosses, maybe her heart needs to be loved
Top wishes : make shut the fuck up the cobalt tribe for once. find a real kelpie, sounds great.

MARK MY WORDS;
Mood: shiny
Relationships:
Availability: open

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Sam 14 Jan - 19:00

mes frères sont bien trop beaux
bienvenuuuuuuuuue cat

_________________

tell me every terrible things you ever did and let me love you anyway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Barsentti

avatar

Messages : 454
Avatar, © : jamie dornan (©anaïs)
Multinicks : kali, vera.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : thirty-one years-old, big'ol'guy.
Job : hates his job, works at his best mate bar.
Status : single af, try to win his ex back.
Top wishes : kill him and then drink to forget with him, bring her to london, do something for valentine's day.

MARK MY WORDS;
Mood: uncertain.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Sam 14 Jan - 20:09

Bienvenue sur ATOM! Merveilleux choix d'avatar et de pré-lien.

_________________
- darkness steps close to his soul and he laughs, amused and confused not knowing whether to leap into it or away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairylights.forumactif.com
Odessa Weaver

avatar

Messages : 51
Avatar, © : Rachel Bilson, Outiles (avatar)
Pseudo : Jessica (Lovee)
Age : 30 yo
Job : assistant
Status : single

MARK MY WORDS;
Mood:
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Dim 15 Jan - 15:21

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

Ghost in the mirror I knew your face once, but now it's unclear and I can't feel my body now. I separate from here and now. A drug and a dream, a lost connection, oh come back to me so I can feel alive again as soul and body try to mend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vee Hayes

avatar

Messages : 72
Avatar, © : lily collins | av@myself.
Pseudo : rivendell, lucie.
Age : twenty-eight yo.
Job : fallen comedian, works at the antique shop, part-time babysitter.
Status : single, in love with this single dad.

MARK MY WORDS;
Mood:
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Lun 16 Jan - 10:34

Bienvenue parmi nous. I love you

_________________
— that's magic in a cheetah print coat just a slip underneath it i hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Mar 17 Jan - 8:36

Milo en maire adjoint, non mais cte classe.
Bienvenue et bonne rédaction.
Il nous faudra un lien! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Clive Cobalt

avatar

Messages : 17
Avatar, © : milo ventimiglia (c)shiya.
Pseudo : dust.
Age : thirty-one y.o.
Job : deputy mayor, or something like that.
Status : how do you deal with someone who left you but doesn't want to divorce you ? other than booze, i mean.
Top wishes : buy an old triumph bonneville, repair the kitchen sink, get my wife to divorce me, give back her book to Viola.

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Jeu 19 Jan - 19:36

merci à vous tous
bon, ma fiche n'est pas transcendante, mais je vais pas passer trois ans dessus non plus !
fini donc

_________________

--- I felt my lungs inflate with the onrush of scenery — air, mountains, trees, people. I thought, "This is what it is to be happy.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cobalt
◦ you want a heart in this life, you pay for it.
avatar

Messages : 552
Avatar, © : irons (©clau aka picasso).
Multinicks : syl, daphne.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine years old and a severe case of peter pan syndrome.
Job : owner of the sceptic's companion, a bar in central fortingall.
Status : cute but psycho.
Top wishes : avoid problems, get out of this shithole of a town for a bit, visit Rob's grave.

MARK MY WORDS;
Mood: dry.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   Jeu 19 Jan - 19:54

On a juste envie de lui faire un câlin, à Clive.
C'est parfait, je valide et bon jeu surtout.

_________________
you and I are two oceans apart, we're on earth to break each others hearts, in two.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .maybe god can be on both sides of the gun   

Revenir en haut Aller en bas
 
.maybe god can be on both sides of the gun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» B-Sides Festival - Kriens - 11 et 12 juin
» B-SIDES Festival | 17-18.06.2011 | Lucerne
» B-sides festival/ Lucerne (Krienz)/ 16-17.06.07
» B-Sides Festival | 13-15.6.2013 | Sonnenberg, Kriens
» wagon 1/35 (lower sides)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ a touch of magic. :: II. / WE ARE, EACH OF US, A LITTLE UNIVERSE :: IN EVERY MAN THERE IS A CHILD :: LOVE AND SOME VERSES-
Sauter vers: