AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 (nothing's gonna hurt you baby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lauchlan Glendale

avatar

Messages : 13
Avatar, © : micheal fass.av/hepburns
Pseudo : ormond, rona

MARK MY WORDS;
Mood: angry, as usual
Relationships:
Availability:

MessageSujet: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 14:07


Lauchlan Glendale
Forgive me my grief
that spans out acres.
I have love the size of
a church, & no one to
give it to.

i | one thousand paper cranes
nom complet ▪ Lauchlan Braidy Glendale - un patronyme maculé d'une boue qui s'incruste jusque sous l'ongle. C'est le fiel porté au cou et la palabre prolétaire qui réclame sa légitimité au cours de la moindre discussion. âge, date et lieu de naissance ▪ trente sept ans, l'incipit d'une existence dont il semble connaître les tenants et les aboutissants. Privilégiant les conjugaisons présentes, au futur trop incertain. Il a vu le jour sur le domaine Glendale, dix hectares de verdure au centre d'une bataille de legs sanglante, qui eut pensé, ce fameux sept décembre qui l'a vu naître, qu'un jour, la discorde se ferait pousser des couilles s'improvisant monarque ? nationalité et origines ▪ de nationalité écossaise, Lauchlan est écossais, au quart irlandais, il exsude la Scottish pride. occupation, diplôme(s) et situation financière ▪ s'il pourrait répondre à la définition du "complet autodidacte", Lauchlan s'est construit au fur et à mesure des enseignements dispensés par son vieux loup de père; il a arpenté les acres dont il connait les moindres recoins. Bien évidemment qu'il ne serait pas contre des conseils avisés de comptabilités, il n'y connait rien en finance; c'est un cul-terreux qui trouve ses joies dans les choses simples que le quotidien peut lui offrir. Il a aidé son père lorsque l'exploitation n'était pas au meilleure de sa forme (son père non plus, d'ailleurs). Il a sauvé l'entreprise d'une banqueroute assurée et voilà qu'après avoir réussi l'impossible, les choses se compliquent davantage. état civil et orientation sexuelle ▪ vieux garçon, malgré un succès incontestable auprès de la gente féminine qu'il apprécie. Il n'a jamais su garder une femme, embourbé dans sa petite vie d'éleveur, Lauchlan rate les signes les plus flagrants et met les départs sur le compte d'un manque d'amour, de volonté. Il ne s'implique et ne s'applique tout bonnement pas suffisamment.situation familiale ▪ le fossé se creuse entre les héritiers qui contestent les derniers vœux d'un mort. Lauchlan a perdu sa mère tôt, son père quant à lui, quelques mois auparavant. Il n'y a plus que Rowan, le puiné et Willa, la dernière. Et entre eux, la ferme attention de se déchirer mutuellement. traits de caractère ▪ l'orgueil et l'orgueil, qualité et défaut, Lauchlan s'y abandonne sans opposition. Il se sait capable de tous les efforts et se targue d'une détermination sans borne. Inscrit au plus profond des transactions régionales, quiconque pose les pieds à Fortingall sait qui possède la terre qui borde l'entrée de la ville, honorable, il va au bout de chaque parole et pèse le moindre mot qui sort d'entre ses lèvres. Il sait plus que quiconque le prix du dévouement et connait surtout le coût de l'existence jusqu'à la décimale. Rien n'est jamais trop beau, trop compliqué pour un Glendale. Rien n'est vraiment impossible, non plus. Le poids des choix dépend de l'importance qu'on y accorde alors, parfois, il balaie d'un clignement de paupières tous les scrupules et plastronne.  groupe ▪ winter avatar ▪ micheal fassbender.

ii | drop of rhum on my tongue
(1) Il faudrait commencer par tous les petits détails qu’il remarque, sans cesse , et qui lui donnent de sérieuses remontées gastriques : les reniflements, les suçotages, les rictus infimes qui témoignent neuf fois sur dix d’un sentiment d’agacement. D’abord, certains bruits n’ont rien d’humain et irritent facilement les tympans, ensuite, lever les yeux au ciel alors que quelqu’un vous adresse la parole, même un péquenaud est capable de savoir que ce n’est pas vraiment convenable. De toute façon, Glendale cultive cette propension à détester la menuaille, il porte un regard excessivement caustique sur absolument tout ce qui l’entoure. (2) Encore présentement, il a de sérieuses difficultés à lire et écrire, diagnostiqué à l’âge de huit ans , il est atteint de dyslexie et dysorthographie, il apprécie l’expression « deux en un » et c’est exactement ce qui le déroute. Lauchlan évite au maximum les lectures et les exercices où il doit se retrouver à exposer quoique ce soit aux autres. Très bon orateur, il assène des discours aux vertus sédatives lorsqu’il se retrouve acculé, pas avant. Il possède l'écriture d'un gamin de dix ans, en pattes de mouche, penchée et truffée de fautes qui invoquent l'hémorragie oculaire. (3) Excessivement responsable, Lauchlan est incapable d’esquiver ce qui lui pend au nez. Il s’avance et assume tout, de la facture dont il ne comprend pas le chiffrage, aux plans dont il ne capte pas l’agencement. S’il éprouve des difficultés, il les essuie en remerciant le Seigneur des épreuves qu’il lui offre et qui ont le don de le rendre plus fort, aussi bien physiquement que mentalement. Vous l’aurez compris, Lauchlan est fervent presbytérien. (4)Ce n’est peut-être pas important mais sachez qu’il a en horreur les musiciens. Il ne voit vraiment pas en quoi quelqu’un qui sait jouer du piano ou gratter une guitare se retrouve considéré plus méritant qu’un illustre inconnu capable de manier une truelle ou une fourche. Cette admiration orpheline, le laisse perplexe. Enfin, il faut bien de tout pour faire un monde, même si les musiciens pullulent bien trop à son goût. (5) Lauchlan ou le vaisseau des rêves avortés, étouffés dans l'oeuf. Il a comme tout adolescent pensé à l'avenir, imaginé une existence en dehors d’Écosse, vivant comme un bohème, sans attaches. Puis, il a ouvert les yeux et les rideaux. Il a posé le regard sur l'état de sa chambre , il est sorti dans la cour, il a croisé son père s'occupant de tondre quelques moutons; il lui a souri et il lui a lancé la seule phrase qu'il a retenu: "Thank goodness you're here , son, i'mma need your help" et il le lui a souvent répété. Jusqu'à son dernier souffle. Alors, oui, Lauchlan, c'est celui qui se sacrifie au quotidien, for the greater good. (6) Parfois, un parfum de lilas caresse ses narines et le ramène trois ans auparavant. Il se retrouve alors à rire à gorge déployée étendu sur un vieux plaid ou trinquant en l'honneur d'une futilité, avec elle. Ces moments-là sont flous, désordonnés, aussi aléatoires qu'hasardeux; ils côtoient les regrets, les lettres d'un prénom qu'il ne prononce plus. L, y, r, a. Un parfum, donc, un sourire, un cœur qui se serre derrière la cage thoracique, c'est tout ce qui lui reste de cette chimère et des possibilités frôlées. (7) Depuis quelques mois, il héberge sous son toit une jeune dryade farouche qui s'incruste et prend racine. Elle fait le ménage, cuisine, met de l'ordre dans sa vie, sans qu'il ne s'en rende spécialement compte. Riane. Putain comme les rumeurs vont bon train.  



the other side of a closed door:
 




Dernière édition par Lauchlan Glendale le Sam 14 Jan - 21:12, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauchlan Glendale

avatar

Messages : 13
Avatar, © : micheal fass.av/hepburns
Pseudo : ormond, rona

MARK MY WORDS;
Mood: angry, as usual
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 14:08

▪ Eager and broken light /


« This shit is stuck in my head and, let’s just say that i’m damn ready to bring it out » crache Rowan qui prend aussitôt  une profonde inspiration,  les quatre vérités enfouies depuis des années pendent désormais au bord de ses lèvres, prêtes à griffer le silence qui se fait subitement. L’électricité est palpable dans l’air qui enveloppe leurs deux corps qui se jaugent. Des regards graves échangés et qui dilatent l’attente, tout est déjà énoncé, à travers les iris qui se fixent, à travers le temps qui ne rate aucune miette du combat qui a déjà eu lieu ; mais ça, ils ne le savent pas encore. Comment deux frères peuvent alimenter la jalousie et se déclarer si pleinement la guerre, eux qui ont grandi sous le même toit, qui se sont aimés, qui ont été amis ? Le quotidien cruel moque leur stupidité, Lauchlan, l’aîné,  ricane, secoue la tête pour mettre fin à ce contact oculaire, pour éviter les gouttelettes d’amertume qui tombent si lentement sur leurs crânes et, allez donc savoir comment, alimentent les griefs. « Do you know what’s the reflexive ability of a brain ? No, i guess you don’t. It’s massive. It’s awesome. Brains are awesomes. Most of the time, when i hear you,  i wish everybody had one » - un argument dont il ne connaît même pas les chiffres, sur lequel il se base, pour prouver au plus jeune (et certainement, au plus cupide) lequel des deux manque de jugeote. « There’s some cigarettes so you can smoke your tears away » - ajoute-t-il, lançant un paquet entamé à Rowan qui fronce les sourcils et perd toute contenance. Incapable de retrouver le fil d'une conversation qui lui échappe. Une allusion, peut-être, une digression qui le renvoie quelques années auparavant, lorsque l'héritage n'avait aucune importance, lorsqu'il voyageait à travers le monde et où, Lauchlan, lui, jouait son rôle d'aîné, exploitant les ressources du domaine, suant sang et eau, à la tâche. Ces hectares qui aujourd'hui écartèlent les cœurs, mettent à sac le peu d'affection. Cet élevage d'ovins qui fait leur renommée à travers les terres d’Écosse et ces tartans qu'ils fabriquent à la demande des clans restants. La qualité, le raffiné. Tout ce que ce petit con ne connait pas. Toutes ces connaissances qu'il a toujours renié, ignoré, le frappent de plein fouet. Lauchlan s'éloigne, coupe court à cette chicane qui continuera plus tard, il connait suffisamment Rowan pour le savoir teigneux. « I can't smell the smoke 'cause nothin' is burning out» - hurle ce dernier, frustré d'être aussi facilement abandonné. Le mépris de Lauchlan n'a d'égal que l'indifférence dont il peut faire preuve lorsque sa confiance a été bafouée. Et , cela, le puiné le sait, pertinemment. (...) « Know what ? It’s not about you, not ‘bout me either. There is someone above us all » - l’index désigne le ciel qui à cette heure avancée de la nuit, noir, engloutit la moindre trace de lumière. Seules les étoiles assistent à cet échange. Deux bagnoles rouillées, garées côte à côte et une bouteille de whisky passant d’une main à l’autre, entre deux phrases de poètes énoncées. « Someone above, really ? You mean, someone in the tree ? » - l’idiot alcoolisé penche la tête, observe les branches qui barrent sa vue et la voute céleste, entre les feuillages. Lauchlan rit sous cape et s’attèle à allumer sa clope numéro six ou sept, il jette un regard aux mégots qui gisent sur le capot, ce sera plutôt huit, apparemment. « I mean God, dumbass »- peut-être, du moins. Et s'il croit qu'il existe un fil directeur, entre toutes les embuches qui se mettent à travers son chemin ? S'il se fourvoie, il ne perd rien. Pourtant, parfois, il n'y a pas plus pragmatique qu'un Glendale demandant à ce que les explications soient amenées promptement. Il lève la bouteille, aprsè avoir tiré une latte de sa cigarette, il boira cette gorgée à ce père enterré quelques mois auparavant, aux choses qu'il ne lui a pas dit.


Dernière édition par Lauchlan Glendale le Sam 14 Jan - 21:50, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 14:11

Michael.
Mais quel choix. puis le pseudo, j'adore.
Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Poppy Bloom
— sunshine mixed with a hurricane.
avatar

Messages : 314
Avatar, © : alicia vikander, hathaways, p.d.
Pseudo : ivy.
Age : twenty-seven y.o.
Job : linguistics PhD, specializing in scottish gaelic folklore.
Status : single & elusive. 'you pressed your lips against mine and drowned me with promises you didn't keep.'
Top wishes : cross everything off the list, figure things out, stop grieving.

MARK MY WORDS;
Mood: hunting happiness.
Relationships:
Availability: fr/en, (♟♟♙)

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 14:14

rebienvenue toi, la tête me vend du rêve, le titre aussi, la citation on en parle même pas
par contre dépêche-toi de nous remplir ces champs, c'est la frustración ici bas

_________________

she was a map of fragile fingers, 
of brittle bone. a page left open, a place you’d never known. her margins stained with ink, she read: 
“something beautiful happened here.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Windsor

avatar

Messages : 144
Avatar, © : lily james, freesia.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Job : singer in a jazz/indie pop group.
Status : widow, but her heart seems taken again.
Top wishes : unpack her boxes, know what she really wants.

MARK MY WORDS;
Mood:
Relationships:
Availability: fr/en, available.

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 14:16

Fassy.
J'ai hâte d'en savoir plus sur ton perso.
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.

_________________
Difficult relationships come into our lives for a reason. No one would choose them, certainly. But if we let them, they can teach us how to be flexible with others and more forgiving.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syl Crenshaw

avatar

Messages : 70
Avatar, © : travis fimmel (©hepburns).
Multinicks : basil.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : thirty-five and not getting any younger.
Job : historian and archeologist, modern day indiana jones wannabe.
Status : in limbo, sort of.
Top wishes : get the wife back, chill out for a while.

MARK MY WORDS;
Mood:
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 14:36

Rohh, ce choix. Je veux vite en savoir plus aussi.
Rebienvenue!

_________________
bittersweet nectar drips from the fractures in the guarded depths of your heart. didn’t your mother tell you not to break your toys? 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauchlan Glendale

avatar

Messages : 13
Avatar, © : micheal fass.av/hepburns
Pseudo : ormond, rona

MARK MY WORDS;
Mood: angry, as usual
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 14:53

arthur, mais, momoa n'a rien à envier à fassy.

poppy- ça se remplit progressivement

reese, je réponds à vos requêtes mesdames

syl, tout de suite

merci pour cet accueil de roi

_________________
Running towards your heart has left me chasing a shadow that was never mine to begin with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra MacLeod
▪ all you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 213
Avatar, © : n. portman | © granger (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Multinicks : elena.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Job : publisher, graduated in scottish gaelic literature.
Status : married, troubled, engaged in a divorce procedure.
Top wishes : have a baby, get her husband out of her life, go back to edinburgh.

MARK MY WORDS;
Mood: tired of everything.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 15:00

T'es belle en mec I love you
Rebienvenue dans le coin

_________________

take a look at me now, well there's just an empty space and you coming back to me against all odds, and that's what i've got to face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauchlan Glendale

avatar

Messages : 13
Avatar, © : micheal fass.av/hepburns
Pseudo : ormond, rona

MARK MY WORDS;
Mood: angry, as usual
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 15:03

peter,belle en mec ? tss (oui, c'est vrai)
merci beaucoup, buddy.

_________________
Running towards your heart has left me chasing a shadow that was never mine to begin with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Barsentti

avatar

Messages : 454
Avatar, © : jamie dornan (©anaïs)
Multinicks : kali, vera.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : thirty-one years-old, big'ol'guy.
Job : hates his job, works at his best mate bar.
Status : single af, try to win his ex back.
Top wishes : kill him and then drink to forget with him, bring her to london, do something for valentine's day.

MARK MY WORDS;
Mood: uncertain.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 20:13

T'ES BELLE EN MEC, INDEED.
Rebienvenue à la casa.

_________________
- darkness steps close to his soul and he laughs, amused and confused not knowing whether to leap into it or away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairylights.forumactif.com
Lauchlan Glendale

avatar

Messages : 13
Avatar, © : micheal fass.av/hepburns
Pseudo : ormond, rona

MARK MY WORDS;
Mood: angry, as usual
Relationships:
Availability:

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 20:26

GRACIAS MUCHACHO MOUSTAKIS

_________________
Running towards your heart has left me chasing a shadow that was never mine to begin with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Barsentti

avatar

Messages : 454
Avatar, © : jamie dornan (©anaïs)
Multinicks : kali, vera.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : thirty-one years-old, big'ol'guy.
Job : hates his job, works at his best mate bar.
Status : single af, try to win his ex back.
Top wishes : kill him and then drink to forget with him, bring her to london, do something for valentine's day.

MARK MY WORDS;
Mood: uncertain.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   Sam 14 Jan - 22:17

JE SUIS MORTE DE RIRE.

Citation :
« Do you know what’s the reflexive ability of a brain ? No, i guess you don’t. It’s massive. It’s awesome. Brains are awesomes. Most of the time, when i hear you, i wish everybody had one » - un argument dont il ne connaît même pas les chiffres, sur lequel il se base, pour prouver au plus jeune (et certainement, au plus cupide) lequel des deux manque de jugeote. « There’s some cigarettes so you can smoke your tears away »


Je valide là-dessus, et faudra se trouver des liens.

_________________
- darkness steps close to his soul and he laughs, amused and confused not knowing whether to leap into it or away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairylights.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (nothing's gonna hurt you baby)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(nothing's gonna hurt you baby)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nothing's gonna hurt you baby (nolmy)
» Babe I'm gonna leave you ~song fic~ ^
» GAGGIA BABY caffita systéme
» [Poupée] Petite Blythe "Baby Buttercup" Décembre 2010
» BABY LOCK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ a touch of magic. :: II. / WE ARE, EACH OF US, A LITTLE UNIVERSE :: IN EVERY MAN THERE IS A CHILD :: LOVE AND SOME VERSES-
Sauter vers: