AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 [topic commun] ▪ winter wonderland.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lyra MacLeod
▪ all you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 213
Avatar, © : n. portman | © granger (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Multinicks : elena.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Job : publisher, graduated in scottish gaelic literature.
Status : married, troubled, engaged in a divorce procedure.
Top wishes : have a baby, get her husband out of her life, go back to edinburgh.

MARK MY WORDS;
Mood: tired of everything.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Jeu 5 Jan - 23:06


Il sent le regard de Delano se poser sur lui pour le fusiller, mais Peter ne s'en soucie qu'avec désinvolture. Tant pis pour elle, elle devrait déjà s'estimer heureuse d'avoir au moins un allié ici. Parce qu'au vu des regards échangés entre Poppy et elle, elle n'est pas prête de se faire de nouveaux amis. « Rhodes, je vais commettre un meurtre, » lui annonce-t-elle, une fois les deux jeunes femmes parties, et le repoussant par la même occasion. - Pourquoi tant de haine ? demande-t-il, avant de tourner les yeux vers le bar. De l'alcool, ils vont en avoir besoin. Ils vont avoir besoin de beaucoup d'alcool, s'il faut endurer toute cette soirée. Et surtout s'il doit supporter cet imbécile de Barsentti, ce petit prétentieux n'ayant rien trouvé de mieux que de faire sa demande en mariage au beau milieu de la salle de bal. « Par contre, je n’ai pas encore décidé qui de la meringue ou du pote un tantinet indigne mérite de crever ... » Sur ce, Price l'entraîne avec elle, bien décidée à mettre de la distance entre eux et le couple en question. - J'aurais plutôt pensé à Barsentti. Même pour un habitant de Fortingall, ça dégouline de bonheur.Peter n'a jamais été un adepte de la médisance. Si à l'égard de Barsentti, il préférait la plupart du temps garder le silence, le voir se donner en spectacle semble avoir fait sauter toutes les digues qu'il avait apposé à sa conscience. À gerber, oui. « Un mariage sur deux finit en divorce. » Une remarque lancée à la future mariée, que Peter tâche d'ignorer, tant elle semble d'actualité quant à son mariage. Il a d'ailleurs beau chercher des yeux son épouse, il ne la retrouve pas parmi les invités. Sans doute est-elle en pleine conversation avec une amie rencontrée à l'occasion. « Un peu de punch, Pete ? » Il a horreur de ce surnom. Pete. Et elle le sait. Sans doute, est-ce sa manière de lui rappeler qu'à ses yeux, il a franchi une limite. - Après toi, répond-t-il.

_________________

take a look at me now, well there's just an empty space and you coming back to me against all odds, and that's what i've got to face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feyre Riesen

avatar

Messages : 39
Avatar, © : crystal reed - hepburns and tumblr.
Multinicks : rhysand w.
Pseudo : huntress, vendela.
Age : twenty-six years old.
Job : historian, museum curator.
Status : broken heart, don't touch.

MARK MY WORDS;
Mood: bitter, mercurial bitch.
Relationships:
Availability: 00/03 - close. (fr-eng)

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Lun 9 Jan - 15:34

Si Feyre prenait autant de temps à s'apprêter à chaque sortie 'importante' ce n'était pas qu'elle n'avait pas de robe appropriée ou que rien ne lui plaisait, c'était qu'elle espérait qu'à force de perdre du temps ils ne devraient pas y rester longtemps voir pas y aller du tout. Malheureusement, ça n'arrivait jamais c'est revêtue d'une robe longue nude aux détails noirs qu'elle rejoint Adrian. Comme à chaque fois, il lui fait remarquer le temps qu'elle a pris et donc le retard qu'ils ont sans jamais capter que c'est intentionnel. Tu es magnifique , lui dit-il et elle sourit, légèrement crispée mais appréciative du compliment. Merci. Tu n'es pas mal non plus (...) Les voilà arrivés. Endroit magnifique, comme d'habitude, et remplit de gens habillé sur leur 31. Génial, se dit-elle, c'est parti pour une soirée parmi les faux-culs et leur égos. Au musée, dans son élément et ne parlant que de faits historiques, elle était à l'aise mais pas ici. Elle se sent mise à nue, gauche et scrutée. Elle revêt son plus beau sourire puisque pour survivre à ces gens, il faut jouer selon leurs règles. Elle est loin de se douter que, dans un moment, elle va se retrouver avec toutes les pairs d'yeux rivés sur elle et Adrian un genou à terre.  

Feyre Riesen, fais-moi le plaisir de m'épouser et de devenir mienne , lui dit-il, ému. Elle ne sait pas si elle doit hurler, s'insurger, lui donner une baffe ou juste l'étrangler jusque mort s'ensuive. Elle voit passer un serveur (ou ce qu'elle pense en être un) et prends une coupe qu'elle vide d'un trait. Les surprises de ce genre - ou tout court d'ailleurs - n'ont jamais été sa tasse de thé. Surtout quand vous avez la moitié de la ville présente et aucune échappatoire. Elle n'a jamais penser à se marier encore moins à se fiancer et elle n'a jamais envisager ce scénario. Surtout avec cette dernière année qui a fait souffrir leur couple plus qu'autre chose, les a éloignés. Elle ne comprend pas comment l'idée a semblé suffisamment bonne à Adrian pour qu'il lui fasse ce coup.  Elle a une envie de le tuer grandissante et ferme les yeux momentanément pour se calmer. Elle entend quelqu'un lancé dans la foule : Un mariage sur deux finit en divorce et tout ce qu'elle peut penser c'est qu'elle est entièrement d'accord avec la jeune femme et l'a toujours été. J'ai besoin de prendre l'air. Elle devrait peut-être ressentir une pointe de mal être à faire ce coup digne d'un film Hollywoodien à Adrian mais, là tout de suite, elle s'en fiche pas mal. Fuck him, et sa manie de faire tout dans l'extrême. Il aurait au moins pu la prévenir. Et d'un verre, murmure-t-elle pour elle-même, puis elle tourne les talons et cherche la sortie, ne se préoccupant plus d'être le centre de l'attention ou des commérages. Et encore moins d'Adrian laissé derrière. Elle a eut la délicatesse de ne pas lui foutre une droite, après tout. Et les autres ont maintenant de quoi parler.

_________________
If you try to tame her she will fly away, because pretty little spirits like her, never like to be caged.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Barsentti

avatar

Messages : 454
Avatar, © : jamie dornan (©anaïs)
Multinicks : kali, vera.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : thirty-one years-old, big'ol'guy.
Job : hates his job, works at his best mate bar.
Status : single af, try to win his ex back.
Top wishes : kill him and then drink to forget with him, bring her to london, do something for valentine's day.

MARK MY WORDS;
Mood: uncertain.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Lun 9 Jan - 21:50


Humilié. Adrian ravale sa salive difficilement à travers sa traché. Il est là genoux par terre, comme un imbécile, fou amoureux, encore une fois. Il appréhende sa réaction, voit son comportement, ses yeux s'emflammer. Jamais le Barsentti n'avouera avoir fait une erreur. Qu'y a t'il de mal à demandé la femme qu'il aime de l'épouser? Apparemment, tous les invités semblent être d'accord avec elle; tout. Après un moment à l'observer il se lève et serre l'étuie dans la poche de son veston, fait la moue et regarde ailleurs. Feyre part, murmurant qu'elle a besoin d'un verre. Fucking great idea, pense-t-il. Certes, en la voyant déboulé vers l'extérieur, il ne peut s'empêcher: Thank you so much for dumping me in front of every fucking one! La rage prend ses traits, l'envahit comme une vieille amie. C'est stupide, idiot. Il agit comme un gosse. Il se rappelerait ce moment toute sa vie. Comment ne pas l'oublier. She don't deserve you. Car oui, dans ce moment, Adrian n'est pas fou, il ne sait. C'est la fin. D'eux, de leur dit couple, de tout ce qu'ils ont été. Le Barsentti à un égo, et elle l'a brisé. Dans la foule, il cherche des yeux un truc fort, et sans surprise, son meilleur ami est prêt d'un bar. I need to get drunk and not remember my name. Want to help? Basil était le meilleur dans ce domaine. Dans leur jeunes années, avant qu'Adrian ne s'exile ailleurs, ils passaient leur soirées à boire sans se rappeler de la veille. Le bon temps. Le Barsentti demande deux verres de vodka, straight. Sans rien. Il se les enfile un après l'autre. Il n'avait aucunement l'intention de retourner chez lui, où Feyre y serait. Pas envie de pensé si elle ferait ses valises pour retourner en Californie. À vrai dire, tout lui passait dix pieds par dessus la tête en ce moment. Il voulait seulement ravoir sa fierté. When was the last time we both were single, hun? Un sourire passe sur son visage, alors qu'il donne un coup de coude à Basil. Oh, il ne courrait pas pour rattraper Feyre. C'est une grande fille, une adulte. Et si elle ne voulait pas du charme italien d'Adrian, tant pis pour elle. Fortingall est remplit de femmes qui veulent de lui.

_________________
- darkness steps close to his soul and he laughs, amused and confused not knowing whether to leap into it or away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairylights.forumactif.com
Basil Cobalt
◦ you want a heart in this life, you pay for it.
avatar

Messages : 552
Avatar, © : irons (©clau aka picasso).
Multinicks : syl, daphne.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine years old and a severe case of peter pan syndrome.
Job : owner of the sceptic's companion, a bar in central fortingall.
Status : cute but psycho.
Top wishes : avoid problems, get out of this shithole of a town for a bit, visit Rob's grave.

MARK MY WORDS;
Mood: dry.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Lun 9 Jan - 23:29


Il n'a rien fait de mal, c'est ce que Basil ne cesse de se répéter. Pourtant, il a l'horrible impression de s'être fait prendre la main dans le sac. La culpabilité lui laisse un goût amer sur la langue que le punch ne semble pas capable d'effacer. Il serre les dents, il n'a qu'une hâte : s'en aller au plus vite. Basil ne peut s'empêcher de noter les chuchotements qui se déversent dans la salle de bal comme une traînée de poudre, comme si la presque totalité des convives venait de se trouver un sujet de discussion commun. Quelques secondes plus tard, il aperçoit Adrian se frayer un chemin dans la foule. Ses traits tirés et sa mine tempétueuse disent tout ce que les mots ne communiquent pas. Visiblement, la demande ne s'est pas déroulée comme prévu. I need to get drunk and not remember my name. Want to help? Les discours réconfortants et les accolades apaisantes n'ont jamais été le fort de Basil. Il est autrement certain que rien qu'il ne puisse dire ne pourrait le soulager - la seule personne qui est en pouvoir de le réconforter est celle qui l'a mise dans cet état. Cependant, il prêterait toujours une épaule à son meilleur ami et il se trouve que rendre les gens si saouls qu'ils en perdent toute lucidité est une de ses spécialités.   Well, I don't know if you heard but I'm an expert in that particular field. Il regarde Adrian enfiler deux shots de vodka et fait signe au barman de remettre ça accompagnés d'un verre d'eau. Par chance, l'incident avec Jayme d'il y a quelques minutes l'a ramené à la dure réalité et Basil ne ressent presque plus les effets de l'alcool qu'il a lui même ingurgité. Le reste de sa soirée se résumerait probablement à s'assurer que celle d'Adrian ne soit pas trop mauvaise. When was the last time we both were single, hun? Ça sonne définitif. Il ignore ce qui s'est exactement passé et ne demande rien, Adrian en parlera de son propre chef quand il le désirera. I've also got a bar full of liquor and people who actually know how to party. Il guette déjà la sortie la plus proche. Wanna check it out?

_________________
you and I are two oceans apart, we're on earth to break each others hearts, in two.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Windsor

avatar

Messages : 144
Avatar, © : lily james, freesia.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Job : singer in a jazz/indie pop group.
Status : widow, but her heart seems taken again.
Top wishes : unpack her boxes, know what she really wants.

MARK MY WORDS;
Mood:
Relationships:
Availability: fr/en, available.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Lun 9 Jan - 23:51

Chaque année, Reese venait au bal du nouvel an. Toujours présente, parfois par envie, parfois à reculons. Et cette fois-ci, Poppy lui avait demandé de venir, l'année ne dérogeant alors pas à la règle. Une simple question avec un visage d'ange de la part de la brunette, et là voilà qui disait oui. Pour autant, pas question de donner un coup de main elle aussi, comme Poppy l'avait été par Niomi. Reese arriva enfin à l'évènement avec un peu de retard mais peu importe. Vêtue d'une robe bleu nuit, elle s'était dit qu'ainsi, elle ne se ferait peut-être pas remarquer. Pas question de se retrouver comme l'année dernière, avec une robe blanche et en prime, une grosse tâche d'alcool. Finalement, la jeune femme arriva, cherchant son amie du regard et tomba juste au moment où elle vit des têtes tournées vers ce qui semblait être une demande en mariage. Et par grand étonnement, celui qu'elle reconnut comme ayant un genou à terre était Adrian. Oh, shit. Elle s'éloigna alors rapidement, se dirigeant vers la robe jaune qu'elle avait aperçu. Et bien qu'elle passe par la piste de danse, elle n'était pas très difficile à reconnaître, elle l'avait prévenue. — Are you okay ?, fit-elle en se rendant compte que la brunette avait chuté le temps qu'elle arrive jusqu'à elle. La soirée avait l'air vraiment étrange, n'était-ce pas plutôt une pièce de théâtre ?  — I see that you have let go on alcohol... Or maybe you wanted to seduce him. But I can tell you it didn't work. Bien sûr, elle faisait référence à cet homme sur lequel elle avait trébuché. Mais bon, pas vraiment le style de Poppy, sans doute trop âgé. Enfin, peut-être que cette soirée était celle des surprises. — Have you seen the proposal of Adrian ? Really pathetic. La jeune femme avait besoin de le dire, et surtout que quelqu'un lui dise être d'accord avec elle. Mais une certaine satisfaction se dégageait de son visage, quand elle avait vu que tout ne s'était pas passé comme prévu pour cette demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppy Bloom
— sunshine mixed with a hurricane.
avatar

Messages : 314
Avatar, © : alicia vikander, hathaways, p.d.
Pseudo : ivy.
Age : twenty-seven y.o.
Job : linguistics PhD, specializing in scottish gaelic folklore.
Status : single & elusive. 'you pressed your lips against mine and drowned me with promises you didn't keep.'
Top wishes : cross everything off the list, figure things out, stop grieving.

MARK MY WORDS;
Mood: hunting happiness.
Relationships:
Availability: fr/en, (♟♟♙)

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 0:17

Comment, en l'espace de deux petites minutes de rien du tout, le bal du nouvel an avait réussi à se transformer en la pire soirée de 2016 et 2017 combinés, restait un mystère entier. Mais il y avait le cynisme de la londonienne, le sévère manque de champagne, il y avait Basil, son employée, ses mains à lui et sa peau à elle, un baiser, puis il y avait la chute. Littéralement. Et si elle s'était promise d'oublier ces mots, il y avait surtout la voix de ce crétin d'Adrian qui ricanait sous son front. Don't you worry. He'll find another brunette to play with soon enough. Cerise sur le gâteau empoisonné, le connard susmentionné, au milieu du jeu de quilles, un genou à terre. Elle aurait tout donné pour disparaître. Se la jouer Cendrillon et abandonner le bal, peu importe si elle devait traverser Fortingall pieds-nus. Elle se relève prestement, remercie le brave danseur qui a empêché que la chute ne soit totale, fait volte-face – tout pour tourner le dos au punch, à Basil. Comme un miracle, Reese écarte la foule et se matérialise à ses côtés. "I'm fine," répond Poppy, balayant les inquiétudes d'un geste pressé du poignet, tandis qu'elle enlace son amie le temps d'une brève seconde, sa façon à elle de la remercier d'être là. "Believe it or not, it was pure clumsiness, not alcohol. However," elle fait traîner le mot en scannant la foule des yeux, avant d'intercepter le regard d'un serveur et de lui indiquer d'un geste de main expert de leur amener deux verres. "The night it still young." C'est décidé. Si elle veut tenir jusqu'aux douze coups de minuit, il va lui falloir un peu de courage liquide. D'oubli à bulles. Dès qu'elles sont chacune armée d'une coupe, Poppy trinque. Le commentaire de Reese la fait pouffer, interrompant une gorgée. "Pathetic does seem to be his style, though. Perhaps it was what he was going for." Cherchant Adrian des yeux pour s'accorder une seconde vague de secondhand embarrassment, Poppy le trouve avec Basil, au bar, l'échine courbée. Sa fiancée disparue du radar. Elle remarque lentement les chuchotements, les regards contrits portés sur Prince Charmant. "Oh my, she refused him, didn't she?" Mutine, elle sirote son champagne. "Can't really blame the poor girl." Poppy n'est pas heureuse des déboires d'Adrian. Pas vraiment. Elle n'est pas si mesquine. Cela dit, il est difficile de cacher qu'elle éprouve un certain soulagement à l'idée de ne pas être la seule à vivre une soirée douloureuse.

_________________

she was a map of fragile fingers, 
of brittle bone. a page left open, a place you’d never known. her margins stained with ink, she read: 
“something beautiful happened here.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Barsentti

avatar

Messages : 454
Avatar, © : jamie dornan (©anaïs)
Multinicks : kali, vera.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : thirty-one years-old, big'ol'guy.
Job : hates his job, works at his best mate bar.
Status : single af, try to win his ex back.
Top wishes : kill him and then drink to forget with him, bring her to london, do something for valentine's day.

MARK MY WORDS;
Mood: uncertain.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 0:57


Son meilleur ami, tel un soupir, un soulagement, est prêt de lui, le rassure, sans même connaître l'étendu de sa peine, de son humiliation. Adrian prend deux autres shots de vodka, regarde le verre d'eau avec interrogation. Le prend-t-il pour un amateur? Water? You're kidding me. Il soupire, expire, il en a besoin. Sa gorge le brûle, le liquide qui fait finalement effet. Heureusement pour lui, sa charmante ex, petite amie, peu importe le nom, n'est pas visible. Pas dans son champ de vision qui constitue le bar entier. I've also got a bar full of liquor and people who actually know how to party. Wanna check it out? Adrian rit, pousse un rire sarcastique, ironique, qui lui fait mal dans tous ses muscles, ses organes. Certes, il reste debout prêt du bar, avec une envie impossible de se cogner la tête contre un mur. Comment a-t-il pu être aussi stupide, de croire que pour une fois dans sa vie, il aurait un moment joyeux, rempli de bonheur, trouverait l'amour de sa vie. Il se retourne, prêt à s'envoler avec Basil, quand une vision bleu nuit le percute. How ironic. Look who just walked in. Le Barsentti trouve en cet instant, que la vie s'amuse énormément avec lui en cette soirée. God. I loved her Basil. Not Feyre. Reese. Il baisse le regard. Oui, il l'aimait toujours, elle resterait celle qui avait tout changer, qui avait fait de lui un homme différent. Et à vrai dire, même s'il aimait Feyre, dans son coeur, il n'y avait jamais eu de place pour quiconque d'autre que Reese Windsor. But I left. I broke her heart. I'm a jerk who deserve everything that's happening to me. A jerk for asking a woman to marry me, when another was in my heart. Ses pensés, le laissent silencieux, debout à ne rien pouvoir dire ou faire. Il a omis la proposition de Basil, n'y pense même plus. Il a cependant besoin d'un verre. I'm staying here, but, Bas. Il se retourne vers lui et le regarde sérieusement. Don't be a jerk, go talk to Poppy or that shy girl who come to the bar to see you. It's new year's mate. Il lui tappe l'épaule et prend deux coupes de champagnes, histoire de trinquer avec son meilleur ami.

_________________
- darkness steps close to his soul and he laughs, amused and confused not knowing whether to leap into it or away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairylights.forumactif.com
Reese Windsor

avatar

Messages : 144
Avatar, © : lily james, freesia.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Job : singer in a jazz/indie pop group.
Status : widow, but her heart seems taken again.
Top wishes : unpack her boxes, know what she really wants.

MARK MY WORDS;
Mood:
Relationships:
Availability: fr/en, available.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 1:07

Pourquoi était-elle venue déjà ? Ah oui, Poppy et sa capacité à la convaincre en une seule phrase. Finalement, Reese avait bien fait de ne pas venir plus tôt, ça n'aurait servi à rien. Et au moins, elle éviterait peut-être les catastrophes, contrairement à Poppy qui semblait au moins ravie de la retrouver. C'était déjà ça. — The night it still young. Qu'elle avait terriblement raison. Et était-ce une bonne chose ? Elle le découvriront. — And I don't know yet whether it's good or bad. Puis, après que la chute soit oubliée, elle pense à demander deux verres. Quelle bonne idée. Les deux trinquent leur verre et Reese n'hésite pas à en boire une gorgée aussitôt. — Exactly, I think he is just not smart and he doesn't hesitate to show it. En fait, elle disait surtout cela sous le coup de la colère intérieure. Son ex, qui n'était jamais revenu, et qui finalement ne revenait que pour demander en mariage une autre femme. Ce n'était donc pas la scène la plus agréable qu'elle ait à vivre. Reese n'était donc pas très tendre mais elle jugeait rester tout de même assez délicate. Quel chanceux. Elle remarque d'ailleurs qu'Adrian ne se trouvait pas très loin d'elle, en compagnie de Basil, quand elle suit le regard de Poppy. — Stop looking at them, we will get noticed. Comme un enfant qui ne veut pas se faire prendre. Enfin, ils devaient probablement avoir d'autres chats à fouetter, mais au cas où, Reese n'avait absolument pas envie d'être remarquée et ne voulait surtout pas qu'il croit que les deux jeunes femmes parlaient de la scène passée. Il n'avait pas besoin de tant d'attention de sa part. — Yep, and this one must not be so blonde than she looks if she refused., chuchotait-elle, le dos tourné au bar. Elle remarquait qu'autour d'elle, certains semblait avoir pitié de lui, mais Reese ne faisaient pas partie de ceux-là. Pas en ces temps-ci en tout cas, et puis, il s'en remettrait sans doute très facilement. Quelle raison aurait-elle eu d'être gentille et compréhensive de toute façon ? Aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cobalt
◦ you want a heart in this life, you pay for it.
avatar

Messages : 552
Avatar, © : irons (©clau aka picasso).
Multinicks : syl, daphne.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine years old and a severe case of peter pan syndrome.
Job : owner of the sceptic's companion, a bar in central fortingall.
Status : cute but psycho.
Top wishes : avoid problems, get out of this shithole of a town for a bit, visit Rob's grave.

MARK MY WORDS;
Mood: dry.
Relationships:
Availability: open / fr - eng.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 2:01


Water? You're kidding me. Basil tend le verre d'eau à son meilleur ami, insistant. La scène a été jouée de nombreuses fois devant ses iris habitués et l'idée de passer la première matinée de l'année aux urgences ne l'enchante pas. Hydratation. It's alcoholism 101. Il hait ce sentiment d'impuissance face au désarroi de son ami. Des années qu'il ne l'a pas vu aussi ébranlé. Si la perspective d'un Adrian Barsentti marié l'a fait rire un bon coup, il n'a jamais imaginé que sa petite-amie refuserait de l'épouser. Du regard, il balaye la salle à la recherche de la crinière blonde de Feyre, mais aucun signe de l'Américaine. C'est probablement mieux ainsi. How ironic. Look who just walked in. Un bleu de minuit pour contraster avec le jaune canari. Poppy est rejointe par Reese de l'autre côté de la salle. Basil détourne rapidement les yeux pour faire face à son ami. It just keeps getting better and better. Son ton n'est pas dénué d'amertume, que du contraire. Envers qui, il l'ignore. Ironique, ça l'est. Il faut bien un coup de maître, un final magistral pour apporter un dénouement digne de ce nom à une année qui ne fait qu'empirer. Il aurait voulu trouver la force d'en rire, mais il en est incapable. Un coup d'oeil à son montre de poignet lui annonce que de longues minutes les séparent encore de l'heure fatidique. God, just get it over with. God. I loved her Basil. Not Feyre. Reese. But I left. I broke her heart. I'm a jerk who deserve everything that's happening to me. Basil accueille l'annonce comme un coup de poing dans les dents. Soudainement, il est affublé par la culpabilité. Il ignorait qu'Adrian avait encore des sentiments pour Reese. Il n'ose pas imaginer sa réaction s'il en venait à découvrir ce qui s'était passé quand il était en Californie. Certains secrets ne sont simplement pas destinés à revoir la lumière du jour. Maybe you should to talk to her. Il se mord la lèvre, incertain. Rapidement, il ajoute : But not tonight, just let it rest for a while. Il ne voudrait pas que le feu du moment pousse Adrian à commettre une erreur. Sont-elles ses vraies pensées où s'agit-il de proclamations influencées par une soirée haute en émotions ? I'm staying here, but, Bas. Don't be a jerk, go talk to Poppy or that shy girl who come to the bar to see you. It's new year's mate. Basil serre la mâchoire, refusant de s'accorder un autre regard dans la direction des deux amies alors que ses rêves d'échappatoire s'envolent en fumée. L'idée d'abandonner Adrian à son sort lui traverse l'esprit mais il se ravise aussitôt - il ne pouvait pas lui faire ça, pas à lui. Et vu la tournure des événements, il est presque certain que le destin a encore un tour dans son sac pour lui en faire voir de toutes les couleurs. Une curiosité malsaine lui colle les pieds au plancher, comme s'il défiait le sort de faire pire que ça. Poppy doesn't want to talk to me. Au moins ça, il n'en doute pas une seconde. Ils se sont tout dit et encore un peu plus au cours de leur dernier échange. Ses jours à Fortingall sont comptés et ils passeront le reste à s'ignorer. Il chasse les souvenirs d'une larme solitaire sur une joue au loin, il est censé apprendre à se faire à son absence et cela commence par arrêter de penser à elle. As if. Du coin de l’œil, Basil aperçoit Niomi discuter avec d'autres invités. Il lui adresse un signe de la main, heureux de constater que tout le monde ne passe pas une soirée pourrie. Il accepte une flûte qu'Adrian lui tend. Cheers to a shitty year we shall drown in gallons of alcohol. Il vide son verre. Il ne sait pas si le champagne est particulièrement amer ou si c'est juste lui.

_________________
you and I are two oceans apart, we're on earth to break each others hearts, in two.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhysand Wolfe

avatar

Messages : 5
Avatar, © : joseph morgan.
Multinicks : feyre r.
Pseudo : vendela.
Age : thirty-one years old.
Job : ceo of wolfe industries.
Status : lone wolf, cold heart (but everyone have needs you know).

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 3:41

Habitué des apparences publiques, ce bal à côté était une rigolade néanmoins divertissante. Le château est joliment décoré et la compagnie qu'il espére avoir le motive d'autant plus. Ca et l'alcool, soyons honnête. Les hommes n'ayant pas un choix diversifié en matière d'habillement chic, il a revêtit un costume, certes, mais mort cher et lui seyant à ravir. Il est rentré discrètement, espérant pouvoir voir arriver ou surprendre une certaine intéressée. Bien qu'éviter d'attirer l'attention dans cette ville était en général compliqué. Posté dans un coin de la pièce un verre à la main, il cherche des yeux la jeune femme et ne met pas longtemps à la repérer... au côté d'un jeune homme. Jayme est divine dans sa robe au décolleté qui ne laisse rien à l'imagination et ça le dérange. Il les observe se rapprocher, elle l'aguicher et un sentiment, devenu très rare ces dernières années, monte en lui. La jalousie était un vilain défaut dont il faisait preuve en ce moment même. Il ne sait pas depuis combien de temps leur manège a commencé mais lorsqu'il la voit l'embrasser au coins des lèvres s'en est trop. Il finit sa coupe d'une traite, ce qui semble être une chose récurrente parmi les invités cette soirée, qu'il repose vide sur un plateau. Il ne fait même pas attention à la demande en mariage se déroulant à quelques mètres de lui. Irrité, et surtout jaloux, bien qu'il ne veut se l'admettre, il se dirige d'un pas décidé vers la brunette pendant que l'homme s'éloigne. Son air impassible fermement plaqué sur le visage, il fait halte près de cette dernière et sans même la saluer, lui dit : Looks like you're enjoying this evening. Il prend une pause puis ajoute avec un sourire narquois : And I see you found yourself some company. Il pointe la compagnie susmentionnée du regard puis revient plonger celui-çi dans les yeux de Jayme. Il ne sait pas trop ce qui lui prend à jouer les amoureux jaloux alors qu'ils ne sont qu'une aventure pas très sérieuse mais la voir si proche d'un autre lui a fait oublier sa logique au placard.

_________________
i will destroy you in the most beautiful way possible. and when i leave, you will finally understand why storms are named after people.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kali Moon
- press her to paper and call it art
avatar

Messages : 18
Avatar, © : zoey deutch (© catwalks)
Multinicks : adrian, niomi.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : twenty-three yo.
Job : failed scientist, work in a fucking bar, for the biggest bastard, ever.
Status : not into assholes.
Top wishes : poison every jerk on earth, men, mostly.

MARK MY WORDS;
Mood: gfy.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 8:57


Stop molesting me, for fuck's sake. Un sourire frôle ses lèvres, une fierté s'emparant de son corps. Elle a gagné. Tout ce qu'elle voulait, la victoire. Et la détenant enfin, Jayme oublie d'écouter son excuse minable pour partir et le salut de la main en battant des cils. Il s'enfuit, et elle en rit intérieurement. La Moon termine son verre de punch en quelques secondes, réfléchissant à son comportement envers son patron. À risques, certes, mais toute son enfance - et adolescence - fut remplit de mesquinerie, d'insultes, de murmures. Être une Moon l'avait renforcit, mais changé aussi. Stupid curse, pense-t-elle, sachant très bien qu'elle y croyait probablement plus que les villageois idiots de Fortingall. Looks like you're enjoying this evening. Cette voix, elle la reconnaîtrait parmi des milliers. Un fourmillement parcoure son corps, comme des chocs électriques, ses oreilles s'ouvrent au son de sa voix, ses yeux s'écarquillent, ses lèvres s'entrouvent, sa respiration devient sacadé mais surtout, son coeur qui palpite. Elle se retourne et croise immédiatement les iris verts de Rhysand. Surprise, sous le choc, prise au dépourvu. Oubliant qu'elle s'était vêtu de cette façon pour lui, maintenant, le sentiment de nudité régnait. And I see you found yourself some company. Oh no, fuck. Il avait tout vu. Elle qui flirt avec Basil. Elle qui lui fait ouvrir sa robe pour voir sa poitrine un peu plus. Elle qui l'embrasse au coin de la bouche. Que pouvait-elle dire à son amant? À celui qui remplissait sa vie, son lit, ses draps. I-hum... I. No, no. I was bored without you. Instinctivement, elle replace une mèche derrière son oreille et soupire, ferme les yeux et tente de reprendre sur elle. He's my boss. It's just a game to keep me... entertained. Un élan de lucidité la frappe et elle ouvre la bouche, surprise, souriant ensuite avec mesquinerie. Is there jealousy I smell on you? Non pas qu'elle s'en plaignerait.

_________________
throw roses into the abyss and say: ‘here is my thanks to the monster who didn’t succeed in swallowing me alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Barsentti

avatar

Messages : 454
Avatar, © : jamie dornan (©anaïs)
Multinicks : kali, vera.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : thirty-one years-old, big'ol'guy.
Job : hates his job, works at his best mate bar.
Status : single af, try to win his ex back.
Top wishes : kill him and then drink to forget with him, bring her to london, do something for valentine's day.

MARK MY WORDS;
Mood: uncertain.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 9:33


Hydratation. It's alcoholism 101. Adrian roule les yeux, et prend le verre d'eau que son ami lui propose sans argumenter avec lui: l'alcool ne rentrerait plus aussi bien avec de l'eau. Et à vrai dire, la dernière fête du Barsentti datait. Quelle chance pour lui, 2017 s'annonçait une année parfaite pour remettre le couvert sur ses jeunes jours remplit d'alcool. Peut-être pas de femme, ceci dit. It just keeps getting better and better. Il ne peut que lever les sourcils dans les airs. L'ex petite-amie du Barsentti à quelques mètres de lui, environ cinq pour être précis, et la peu-importe-ce-qu'elle-est, du Cobalt. Certes, malgré tout ce qui leur arrivait, les malheurs, la merde, leur futur en pièce, leur présent détruit, ils étaien réunient, Basil et Adrian. C'est ce qui compte. I thought new years meant new begining. But this- is getting out of line bro. Imagine what the whole years will be. Il chasse cette pensée le plus loin possible, n'ayant pas envie d'être confronté à la vérité. Maybe you should to talk to her. But not tonight, just let it rest for a while. Lui parler. Oui. Aller parlé à Reese. Merveilleuse idée. Il la prenait, prêt à foncé sur la piste de danse, lui prendre le bras et la forcé à le regarder dans les yeux. Non, non. Être civilisé. Lui demandé gentiment de parler, de ne pas s'envoyer des regards de feux, remplit de haine, à chaque bout de la pièce. Ils devaient parlé, devraient de toute évidence le faire un jour. Pourquoi pas maintenant, pourquoi pas avant que la nouvelle année ne commence? L'italien regarde au loin, et ses yeux croisent ceux de Reese un instant. Son coeur bat la chamade et il se trouve idiot de parler avec Reese la journée que son coeur s'est brisé. Ceci dit, elle n'est pas seule. Poppy doesn't want to talk to me. Me neither, pense Adrian secrètement en se mordant l'intérieur de la joue, se remémorant la scène du chocolat chaud et de la crème. Définitivement pas le moment de faire une confession à Basil. Surtout pas une de cette ordre, qu'il prendrait mal, peut-être comme une trahison. Peut-être est-il égocentrique de vouloir son meilleur ami, sans rancure ou feu d'artifice. Cheers to a shitty year we shall drown in gallons of alcohol. Le Barsentti trinque, sans réel sourire, bien qu'il est d'accord pour cette alternative. Bien mieux que de prévoir un mariage, right. Et puis sans savoir pourquoi Adrian se retourne vers son ami et soupire. I'm going over there. Il termine sa flûte, la pose sur le comptoir et avance dans la piste de danse en direction de Poppy et Reese. Il n'a pas de cervelle, ne pense pas correctement, mais ses pieds continuent d'avancer et il est dorénavant devant elles. Devant son ex et la brunette qu'il tente le plus d'évité, mort d'embarras. Ladies, commence-t-il avec un salut de la tête et un sourire, bien que minuscule, sur le visage. You both look gorgeous. Les femmes aiment les compliments. C'est connu. Mais aussi le champagne. Le Barsentti prend les coupes vides des mains des deux jeunes femmes et en prend deux nouvelles, qu'il leur tend, en prenant une troisième pour lui. Il la lève, trinque avec chacune d'elles, enfilant la sienne pour se donner du courage. L'alcool faisait drôlement effet sur lui et il réalisait maintenant que de parler avec Reese n'était pas la meilleure des idées. I came to apologize, Poppy. Alternative bien plus douce que de confronter Reese. Il n'avait pas la volonté d'affronté son égo une deuxième fois. All those things I said to you, were to make you hate me. Il prend conscience des deux regards féminins qui le fixent. Shit, what have I done. Au bar, Basil doit se régaler, nerveux pour lui, ou mort de peur. Une de ses trois là. It's easier, you know. Than to like someone. And I think you can relate. Reese est devant lui, mais il tient à tendre son attention vers Poppy. Poppy, Poppy, Poppy. Il se surprend à s'intéresser aux détails se la robe jaune de la jemme femme. Interesting choice, pense-t-il. La couleur lui fait rappeler son verre de champagne, et il prend un malin plaisir à se mordre la lèvre en levant le regard vers elle.

_________________
- darkness steps close to his soul and he laughs, amused and confused not knowing whether to leap into it or away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairylights.forumactif.com
Niomi Morello
too precious for heaven, yet too vicious for hell
avatar

Messages : 45
Avatar, © : ade kane (©belispeak)
Multinicks : adrian, kali.
Pseudo : catwalks, clau.
Age : twenty-four, not caring much.
Job : nurse, but love interior decor.
Status : gotta put her big girls panties on
Top wishes : visit dad more often, do not spill the bean.

MARK MY WORDS;
Mood: tgif.
Relationships:
Availability: available - fr/ang.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 9:34


Niomi ne comprend pas comment, ni pourquoi elle s'est retrouvé sur la piste de danse avec quelques copines d'école. Autant dire, des copines d'il y a déjà presque dix ans. Peut-être que le champagne, liquide doré délicieux, lui fait perdre tout lucidité. Tient, c'est une pensé qui ne lui était pas venu. Enlevait-il aussi la capacité de réfléchir normalement? Quelques minutes, heures, elle ne saurait dire, plus tôt, Poppy lui avait mit une flûte dans les mains, et depuis, elle était disparu. Enfin, jusqu'à ce qu'elle manque s'étendre sur la piste de danse. Au loins, Niomi voyait tout. Tous ceux qu'elle connaissait, ou pas. Bien qu'elle ne fut intéressé que pas quelques événements bien pertinent. Dont cette barmaid qui bossait dans le bar de Basil, flirter avec lui, l'embrasser au coin de la bouche. If only I had half of her courage. Non pas que Niomi était tombé folle amoureuse du Cobalt, pas du tout. Mais étrangement, il était le seul homme qui le ne prenait pas pour un bébé, une incapable, une fille frêle, et qui la respectait. Et puis, il agissait différement avec elle, qu'avec les autres. Don't be stupid, pense-t-elle. Bien sûr, c'est à ce moment que Basil Cobalt décice de la regarder et de la saluer. Un large sourire sur son visage apparait alors qu'elle retourne de la main le geste, peut-être trop vigoureusement, qu'elle manque assomé une de ses amies. En excuse, elle voit une opportunité devant elle; Basil s'est enfuit de l'autre pétasse de tout à l'heure - parce que oui, pour embrasser Basil comme ça, en publique, le laissé la... toucher de cette manière, il faut être pétasse ou avoir un souhait de mort très très prochaine, comme dans la minute. Ce qui veut donc dire, qu'elle ne l'intéresse pas. Niomi avale le reste du contenu de sa coupe de champagne, se donne du courage en remuant les épaules et avance jusqu'à Basil, en croisant les bras pour couvrir sa poitrine, morte de honte. D'ailleurs, son père lui avait fait les gros yeux tout à l'heure et un signe de téléphone. Décidément, la robe ne lui plaisait pas. Couvrant sa... nudité, vulnérabilité, peu importe, Niomi sourit dès qu'elle est prêt de Basil. These girls are my worst nightmare. But with my new friend, champagne, it helps. Elle glousse de rire, visiblement, elle ne tient pas l'alcool; new information. So I thought: Why spend the first seconds of the new years with them, when I can be with someone nicer, that I actually like. Un serveur passe et elle attrape une flûte de champagne avec excitation, comme si le geste était devenu naturel. Though, I wouldn't mind going elsewhere. Soulagement qu'elle soit trop.... réchauffé, pour se rendre compte du double-sens de ses paroles. I feel pretty naked with that on , dit-elle dans un murmure en se rapprochant de Basil.

_________________
beneath the stillness of waters and the stiffness of her body. her soul, satin, serene, overflowing, over-feeling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppy Bloom
— sunshine mixed with a hurricane.
avatar

Messages : 314
Avatar, © : alicia vikander, hathaways, p.d.
Pseudo : ivy.
Age : twenty-seven y.o.
Job : linguistics PhD, specializing in scottish gaelic folklore.
Status : single & elusive. 'you pressed your lips against mine and drowned me with promises you didn't keep.'
Top wishes : cross everything off the list, figure things out, stop grieving.

MARK MY WORDS;
Mood: hunting happiness.
Relationships:
Availability: fr/en, (♟♟♙)

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 10:59


Si Reese est mal à l'aise à l'idée que les deux hommes interceptent leurs regards dans leur direction, pour Poppy, il n'en est rien. Elle est à couteaux tirés avec les deux. Du moins, Adrian. Côté Basil, pour un peu changer, elle n'a ni adjectif ni expression pour les décrire. Elle n'a rien à cacher. D'ailleurs, le regard qu'elle pose sur eux n'a rien d'hostile : il est factuel, désintéressé (ou le feignant à merveille). "Let them notice. Adrian will blame it on his italian charm, anyway." Pourtant, par amitié, Poppy replace toute son attention sur Reese, à couper le souffle dans sa robe bleu nuit, et échange avec elle quelques mots sur l'enfer des préparatifs en sirotant son champagne. Bientôt, les flûtes sont vides mais la soirée se fait plus supportable, et elle ignore si la réussite appartient à l'alcool ou à la présence de Reese. Celle-ci est au milieu d'une anecdote sur son dernier concert lorsque Barsentti, en personne, les rejoint. La conversation s'interrompt brutalement. Les deux filles échangent un regard circonspect, pas réellement enchantées ni rassurées de sa présence face à elles. Il lance un compliment, que Poppy fait mine d'ignorer, mais elle accepte sans broncher le champagne qu'il leur tend. Puis il lâche une bombe. "New Year's resolutions kicking in early?" Barsentti, des excuses ? On aura tout vu. "Or did that proposal rejection make you understand just how powerful karma is?" médite-t-elle, mutine, les lèvres au dessus de sa coupe, qu'elle sirote avec entrain. Sa bonne résolution à elle, c'est de noyer 2016 sous le champ'. La suite la prend par surprise. Quelle ruse cache-t-il derrière ses mots, son air de collégien mal à l'aise, sa décision d'ignorer Reese, cette affectation que, si Poppy ne le connaissait pas aussi bien, elle aurait pris pour du flirt. "Maybe in three glasses of champagne, I'll accept your apology, and understand what on earth you're talking about. But just so you know, you never needed anything else than your sparkling personality to make me hate you." Si les mots sont légèrement acérés, le ton est neutre, presque amusé. C'est le nouvel an, après tout. Elle va lui accorder le bénéfice du doute. Après tout, autant laisser l'hostilité derrière, puisque dans un mois elle sera partie.  

_________________

she was a map of fragile fingers, 
of brittle bone. a page left open, a place you’d never known. her margins stained with ink, she read: 
“something beautiful happened here.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Windsor

avatar

Messages : 144
Avatar, © : lily james, freesia.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Job : singer in a jazz/indie pop group.
Status : widow, but her heart seems taken again.
Top wishes : unpack her boxes, know what she really wants.

MARK MY WORDS;
Mood:
Relationships:
Availability: fr/en, available.

MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   Mar 10 Jan - 14:34

Finalement, Reese se dit qu'elles pourraient passer une soirée pas si terrible que ça, sans être extraordinaire non plus. N’exagérons rien. Mais Poppy est là, et c'est bien le principal. De dos au bar, Reese ne vit finalement pas Adrian arriver, alors prise au dépourvu. N'auraient-ils pas pu rester chacun de leur côté ? C'était bien plus facile. Voulait-il encore se faire remarquer ? — You both look gorgeous. Sérieusement, croyait-il que ça fonctionnerait ? Enfin, remarque, quel était donc le but de ce compliment ? En plus de cela, il lui retire sa coupe qu'elle avait auparavant vidé pour lui en tendre une nouvelle. Au moins quelque chose de malin. Elle la prend, se disant qu'elle en aurait bien besoin. Elle ne dit rien, ne le regarde même pas vraiment jusqu'à ce qu'il reprenne la parole. — I came to apologize, Poppy. Soudain, elle lève le regard. — Do you hear that, Poppy ? He is apologizing ! Comme s'il n'était pas là. Alors qu'il était bel et bien présent, devant les deux jeunes femmes, ignorant royalement Reese. Mais pas étonnant, elle le faisait aussi. — Or did that proposal rejection make you understand just how powerful karma is? Ah, bien dit, Poppy. Ne croyait-il donc pas que la scène avait été oubliée. Pas besoin d'en dire plus à ce sujet pour Reese, il s'était mis dans cette situation tout seul et pas besoin de l'aide de quelqu'un d'autre pour cela.  — All those things I said to you, were to make you hate me. Reese ne comprenait rien, n'était pas au courant de ce qu'il avait pu dire à Poppy et ses deux oreilles étaient bien à l'affût pour écouter ce qu'il se racontait entre ces deux-là. Oh, et Reese voyait bien le jeu d'Adrian envers Poppy. Y avait-il autre chose dont elle n'était pas au courant ? Après tout, aucun d'eux ne savait pour ce qu'il s'était passé il y a plusieurs années entre Basil et Reese, alors ils pouvaient très bien lui cacher quelque chose aussi. Finalement, les dernières paroles de Poppy lui disent que ce n'est sans doute pas le cas. — Maybe you prefer that I let you talk between you two ? Bien sûr, c'est ironique. Non mais. Il est là, à agir comme si Reese n'était pas présente et à vouloir séduire Poppy. Ou peut-être que non, mais la question se pose et elle ne souhaite pas le voir faire cela juste devant son nez. Et enfin, elle se met à la soutenir du regard, alors qu'il semble concentré sur Poppy. Elle aurait presque envie de se poster juste entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [topic commun] ▪ winter wonderland.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[topic commun] ▪ winter wonderland.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Annie Lennox - A Christmas Cornucopia
» [Topic commun - PS ] Menteur menteur
» Des photos d'une fabrique de boules de Noël
» Les relations entre résineux... [Topic commun]
» [topic commun] La leçon de vaudou, par son altesse Athena !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ a touch of magic. :: VI. / FALLING THROUGH THE ROOF :: RP-
Sauter vers: